Rapport d’activité 2021 : Projet “Inclusion numérique pour les femmes”

À travers l’initiative « Inclusion numérique pour les femmes », Espace Cultures & Développement a développé, via son Espace Public Numérique Mobile (EPNM), une série de modules de formation au profit d’associations bruxelloises dont le public, généralement des femmes, est confronté à la dure réalité la fracture numérique.

Le but du projet est de rendre l’outil informatique plus accessible à une certaine catégorie de public féminin jusqu’ici exclu de toute opportunité d’accès à des formations.

Cette accessibilité implique un accompagnement à la fois collectif et individuel afin de susciter une pleine implication des bénéficiaires par la prise en compte de leur sousqualification en général.

Par ces actions proximité, il s’agit de familiariser ce public cible à l’usage de l’outil informatique notamment par l’appropriation des outils de base souvent accessibles mais dont les fonctions essentielles restent souvent ignorées dans la pratique au quotidien.

Le second objectif est d’insuffler la culture de l’inclusion numérique pour apprendre à effectuer des démarches administratives en ligne (inscriptions scolaires, compléter des formulaires interactifs, etc.). Ce type de modules proposés portaient sur l’utilisation de la plateforme IRISbox, Itsme et l’identité numérique en général.

D’autres contenus ont été développés pour des groupes en alphabétisation et en apprentissage du FLE par des supports pédagogiques numériques afin de soutenir l’apprentissage du français. Le projet cible majoritairement le public en insertion socioprofessionnelle ou activation sociale nécessitant un accompagnement ciblé.

Dans le cadre d’un partenariat avec l’EPNM, 5 associations ont bénéficié des services d’encadrement et de formations.
Il s’agit du Service Santé Mentale le Méridien, le Groupe d’Animation et de Formation pour Femmes Immigrées (Gaffi), la Centrale de l’Emploi de la Ville de Bruxelles, Formosa asbl, le Centre TEFO.

À la suite de la limitation des rencontres en présentielle édictée par le protocole sanitaire du Covid, les effectifs des groupes ont été réadaptés et dans certains les séances reportées.

Téléchargez le rapport

Rapport de synthèse : EXTRASCOLAIRES EN INFORMATIQUE 2020 – 2021

Le projet « renforcement des compétences numériques des jeunes en milieu scolaire » en activités extrascolaires vise à développer l’inclusion numérique du jeune public dans les écoles et les quartiers défavorisés de Bruxelles.

L’initiative entreprise par l’Espace Public Numérique Mobile (EPNM) a touché 8 établissements scolaires de la Ville de Bruxelles ainsi que notre école de devoirs.

Réalisé en partenariat avec Bruxelles Enseignement, le projet soutenu par la Fondation Roi Baudoin à travers PC Solidarity (DigitalForYoung) a bénéficié également d’une subvention de Digital Belgium Skills Found et de la Cohésion Sociale ( COCOF).

Les écoles partenaires du projet sont : le Congrès Dachsbeck, l’école du Canal, Les Éburons, Steyls, Adolphe Max, Reine Astrid, Émile Bockstael et l’Allée Verte et l’école de devoirs « Notre-Dame-Aux-Neiges ». Au sein de chaque structure d’accueil, deux groupes de 12 à 15 participants répartis en A et B ont été mis en place excepté à Adolphe Max où il y a eu un troisième groupe.

Ce sont pour la plupart des élèves de 5 et 6ème année primaire qui sont concernés par le projet et leur niveau d’appropriation de l’outil informatique a prouvé leur aptitude à développer des contenus pédagogiques à la fois analytiques et créatifs.

À travers le dispositif de l’EPNM à vocation itinérante, chaque établissement partenaire a bénéficié de 20 séances à raison d’un atelier par semaine.

En raison des circonstances consécutives à la Covid-19 dont les protocoles sanitaires étaient réadaptés régulièrement par les écoles et les structures d’accueil de jeunesse, les activités ont été souvent perturbées.

Le sentiment anxiogène et l’incertitude consécutive à la situation sanitaire a eu d’importantes répercussions aussi bien sur le personnel d’encadrement et les participants.

Très souvent ce sont des fermetures d’écoles ou de classes dues à des cas de contaminations et par conséquent les séances sont, soit annulées soit reportées.

Le temps de réalisation du projet ne couvrant que la période de janvier à juin, nous ne disposions que d’une faible marge de manoeuvre pour reprogrammer certaines séances.

En dépit de ce statu quo, l’agenda des activités a été respecté et les résultats se sont révélés satisfaisants comme en attestent ces chiffres.

Téléchargez le rapport

Rapport du projet “Ensemble Simplifions 2019”

Première édition de « Simplifions ensemble », la campagne de sensibilisation et d’information
des citoyens bruxellois sur la simplification administrative a pris fin le 18 décembre 2019.
L’initiative d’inclusion numérique entreprise par l’asbl Espace Cultures et Développement est
subventionnée par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale à travers Easy
Brussels et le département de la Smart City.


« Simplifions ensemble » consistait à aller vers les citoyens à travers des événements publics
(brocantes, marchés annuels, festivals ou des lieux de convergence) dans le but de
sensibiliser le public sur les nouveaux services en ligne en matière de simplification
administrative. Le projet concernait également les travailleurs communaux qui ont participé à
diverses sessions proposées au sein de leurs administrations dans l’objectif de mieux aider
les citoyens.


Au terme de 6 mois d’activité, ce sont 36 journées d’information qui ont été organisées dans
divers endroits de la capitale avec 2825 participants dont 668 travailleurs communaux. La
campagne de sensibilisation a touché à la fois les jeunes soit (14,6%), les adultes (59,6%) et
séniors (24,8%) avec un panel genré dont ressort sur l’ensemble de l’opération, 49%
d’hommes et 51% de femmes. Une participation qui aurait pu être plus importante si toutes les
Communes partenaires avaient suffisamment préparé et mieux structuré les événements
aussi bien pour les citoyens que pour les sessions de présentations aux travailleurs.


A travers ces journées d’information, une série de plateformes et de services en ligne ont été
proposés notamment : les e-guichets de trois administrations communales (Ville de Bruxelles,
Schaerbeek et Woluwé Saint-Lambert), l’eBox, IRISbox, Fix My Street, itsme®, Mercurius,
Mydossier, MyPension, MyHandicap. Au cours de chaque séance, des prospectus simplifiés
ont été distribués aux participants.


Au-delà de l’intérêt que suscite ces journées d’information auprès du public, qui s’approprie
très rapidement les outils proposés, c’est surtout la méconnaissance de ces services en ligne
qui est marquante. Du Bourgmestre à l’agent de police en passant par le citoyen lambda, le
numérique reste encore un mystère. A titre d’exemple, une personne sur dix n’a jamais utilisé
IRISbox ou encore moins été orienté par sa Commune vers la plateforme. Et pourtant, des
milliers de personnes se pressent encore devant les comptoirs des Communes pour chercher
des documents téléchargeables simplement à partir d’un PC.
Au sein des administrations communales, les disparités sont assez importantes sur la
numérisation des démarches administratives et la promotion de ces services à l’endroit les
usagers.


Le présent rapport propose une analyse des journées d’information par Commune avec une
présentation chiffrée des participations pour chaque événement. Une synthèse et des
recommandations sont émises afin de soutenir la stratégie de numération des services par les
pouvoirs publics en vue de promouvoir des initiatives d’accompagnement pour les citoyens.

Téléchargez le rapport

Copyright 2021Ecomdesign ©  All Rights Reserved

Espace Cultures & Développement asbl - N° d’entreprise 0628.538.422 e-mail : espacecultures@outlook.be

Rue du Gouvernement Provisoire, n°34A - 1000 Bruxelles – Tél. : 00 32 494/76.44.46

rgpd

Espace Cultures & Développement asbl veille au respect et la protection des données personnelles de ses usages en s’alignant sur le règlement RGPD